Infolettre No 3/2024


Mai 2024


Actualité de la statistique jurassienne

Ménages, langues et religions : principaux résultats du relevé structurel

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Chaque année, l’Office fédéral de la statistique (OFS) effectue un relevé structurel. Il s’agit d’une enquête par échantillonnage auprès de la population suisse (15 ans et plus) qui permet d’apporter un éclairage supplémentaire sur la structure de la population, comme les ménages, les langues parlées ou l’appartenance religieuse. On apprend ainsi qu’en 2022, les 33 000 ménages privés du canton du Jura sont composés à 37.5% d’une personne seule, à 27.1% de couples avec enfants et à 26.5% de couples sans enfants. Les pères ou mères seuls avec enfant(s) représentent 7.6% des ménages du canton.

En termes d’appartenance religieuse, la majorité de la population jurassienne se déclare de confession catholique romaine (62%) et une personne sur cinq se définit sans appartenance religieuse. C’est la population des 25-44 ans qui se déclare en plus grande proportion sans religion (27%), alors que cela ne concerne que 13% de la population des 65 ans et plus.

Le français est la langue principalement parlée à la maison dans le canton, avec 92% de la population. Le suisse-allemand est parlé à la maison par 5.1% des Jurassiens et Jurassiennes, vient ensuite l’italien (3.1%) et le portugais (2.7%).

Les détails du relevé structurel sont disponibles sur les liens suivants: données sur les ménages, sur la religion et sur les langues.

Une grande partie des Jurassiens travaillent dans leur canton

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

La matrice des pendulaires, également calculée grâce aux données du relevé structurel, renseigne sur les flux de travailleurs entre le canton du Jura, les autres cantons et l’étranger. Ainsi, en 2022, une grande partie des Jurassiens travaillent dans leur canton (22 369 personnes) et plus de 5100 personnes se déplacent tous les jours hors du Jura pour leur activité professionnelle, soit un travailleur sur cinq.

Parmi ces derniers, plus de la moitié vont travailler dans le canton de Berne (plus de 3000 personnes, soit 61% des pendulaires jurassiens) et plus de 18% dans le canton de Neuchâtel. À l’inverse, ils sont plus de 12 500 pendulaires résidant hors du canton du Jura, à venir travailler chaque jour dans le canton. Les trois quarts de ces derniers sont des travailleurs frontaliers.

Les détails concernant les pendulaires sont disponibles sur le lien suivant.

Nombre de chômeurs historiquement bas

En 2023, le canton compte 1723 demandeurs d’emploi (inscrits dans un ORP) en moyenne annuelle, dont 1241 chômeurs. Le nombre de chômeurs est ainsi historiquement bas sur ces 10 dernières années et en diminution de 8.6% depuis 2022. Ceci se reflète dans le taux de chômage qui s’établit à 3.4% (moyenne annuelle). Près de 3 chômeurs sur 10 sont âgés de 50 ans ou plus, alors qu’environ 14% ont moins de 25 ans.

Ces données détaillées sont disponibles sur le lien suivant.

Statistique jurassienne
http://stat.jura.ch/

Se désabonner

S'inscrire à l'infolettre

Abonnez-vous gratuitement à l'infolettre et restez informé(e) des dernières actualités de la statistique jurassienne en remplissant le formulaire d'inscription.